Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Racing-Métro 92

 

Recherche

Météo

Archives

13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 14:52

Madame, Mademoiselle, Monsieur,
Le dimanche 22 mars prochain aura lieu le 1er tour des élections départementales qui désigneront votre futur binôme de 2 Conseillers Départementaux des Hauts-de-Seine.
Cette élection peut vous paraître insignifiante. Elle est pourtant essentielle. Parce qu’en réalité, c’est bien de l’avenir de notre ville qu’il est question, à travers la survie de notre département.
Nous, nous nous sommes mariés à Colombes, nous élevons nos enfants à Colombes, nous avons tout dans notre ville, nous y avons investi nos espoirs, notre avenir. Nous nous battons pour défendre nos idées depuis des années, pour le maintien du Racing à Colombes, de la patinoire, pour le « Village » au Centre-ville, etc.. Pour nous, la réussite de Colombes, voilà ce qui nous tient à cœur, car c’est la réussite de tous les Colombiens qui y vivent, comme nous.
Nous, nous avons choisi de vous dire la vérité. Telle qu’elle est. Aussi dure soit-elle. Notre ville ne va pas bien. Elle souffre de l’insécurité, du communautarisme, de la saleté, de son manque de moyens criants quand on regarde nos infrastructures comme nos écoles, par exemple, parce que Colombes est pauvre. Structurellement. Parce que la Gauche, depuis 50 ans, pour la conserver dans son giron électoral, a construit notre ville comme une ville « populaire » ou « mosaïque ». Ce qui veut dire en fait : pauvre. Résultat ? Les contribuables colombiens se retrouvent de moins à moins (- de 40%), et ponctionnés fiscalement de plus en plus !
Nous, on est pour un changement radical. Il faut casser la spirale de paupérisation de notre ville. Il faut aussi livrer une lutte sans merci contre les trafiquants, les bandes, l’insécurité. Il faut ne rien lâcher contre le communautarisme qui enferme les populations dans la négation de la France. Il faut se battre contre l’islamisme radical qui profite de la ghettoïsation de nos cités et attise la haine contre les valeurs de la République. Ces enjeux sont essentiels pour l’avenir de notre ville qui oscille sans cesse entre le modèle terrifiant de Gennevilliers et notre proximité avec La Garenne-Colombes et Bois-Colombes, exemples que nous, nous voulons suivre pour l’avenir de Colombes.
Nous, nous voulons un autre modèle. Nous voulons que Colombes se tourne vers sa zone pavillonnaire et son centre-ville, enfin valorisés comme les atouts principaux vers lesquels il faut diriger nos maigres ressources, et non gaspiller notre argent public. Il faut encore réduire le train de vie de nos administrations pour enfin baisser nos impôts. Il faut que les transports, nos rues, soient à la hauteur de ce que nous attendons. Il faut que nos collèges deviennent des lieux de réussite et non des établissements qu’on évite.
Une ville prospère, tournée vers l’avenir, où la solidarité pourrait s’exercer, car les moyens seraient là. Voilà ce que nous voulons pour Colombes. Et le département, c’est le meilleur levier pour transformer notre ville.
Le département des Hauts-de-Seine, auquel nous sommes vraiment les seuls à être attachés, est en danger parce que ce département, c’est la marque de la réussite d’une gestion de Droite, de la prospérité, du dynamisme. C’est notre identité. Il est menacé de disparition. Ce serait la fin d’un partenaire puissant pour la prospérité, le développement et la croissance de notre ville.
En nous choisissant comme Conseillers Départementaux, vous aurez des représentants motivés, entièrement investis dans la lutte pour défendre votre ville et votre département, contre la tentation de supprimer les Hauts-de-Seine, pour les fondre dans le grand ensemble de la Métropole du Grand Paris. Nous pensons que les Hauts-de-Seine, même si elles sont haïes par la Gauche parce que c’est le département le plus riche de France, doivent survivre pour assurer nos modes de vie et ne pas se dissoudre dans la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, bardés de dettes.
Avec nous c’est clair ! Vous pouvez compter sur notre détermination à défendre les intérêts de de Colombes.
Karin NIRONI BUTAYE et Denis BUTAYE

 

A tous les Colombiens

Partager cet article

Repost 0

commentaires