Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Racing-Métro 92

 

Recherche

Météo

Archives

9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 18:08

Un élu socialiste est cité abondamment sur un site avec un élu apparenté communiste de Colombes au sujet du périmètre d'étude de Colombes Nord-Ouest. "Les petits-toits" est le titre amusant qu'il lui a été donné. Ces mêmes élus  tentent à travers des réunions de propagande, de faire peur aux propriétaires de Colombes. Et, évidemment, ce site (apolitique me dit-on...) diffuse ces assertions, en utilisant des jeux de mots recherchés.

Malheureusement, la farce qui aurait pu être drôle s'avère de mauvais goût, tant les procédés de désinformation sont outranciers, les informations captieuses et le propos grossièrement partisan.

Les Colombiens sont plus fins que cela. Ils auront compris que ces deux ex-maires-adjoints de l'ancienne équipe communiste et socialiste ne peuvent donner de leçons en matière d'urbanisme pour l'avenir, tant le bilan des 36 années pendant lesquelles elle a été au pouvoir, a démontré leur vision idéologique de la mise en place d'une politique de la ville. Les Colombiens savent qu'il n'y a pas grand chose de bon à attendre de leur part en la matière.

N'écoutez donc pas ces oiseaux de malheur, ces corbeaux de mauvais augure qui agitent les peurs ! Ils ne sont que des épouvantails destinés à simuler leur présence sur un terrain qui les avait délogé en 2001.

Ils sont en réalité en chasse. A l'affût de l'électeur désorienté. Prêts à lui extorquer un suffrage qu'ils voudraient arracher grâce à la terreur qu'ils agitent sous son nez : "expropriation", "préemption"...

N'ayez pas peur !

Nous ne vous laisserons pas tomber entre leurs griffes. Si un doute vous assaille, si une question vous tenaille, n'hésitez jamais à nous appeler, à vous rendre à une des nombreuses permanences des élus ou à prendre rendez-vous avec le maire. Chaque dimanche matin, des élus de la majorité vous attendent dans les marchés, dans des chalets, pour répondre à vos questions et dissiper les brumes que certains auraient voulu pousser devant vous.

NDLA : en rouge, les rectifications apportées après le commentaire de M. Moyen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis Butaye - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Benoît Moyen 13/03/2007 19:58

Monsieur Butaye
Il me semble que lorsque l'on choisi d'avoir des responsabilités politiques comme vous essayez de le faire, la moindre des choses est de commencer par faire le choix de l'honnêteté. L'honnêteté c'est, ne pas pas divulguer des informations non vérifiées. Le site (et non le blog) auquel vous faites allusion et bel et bien la résultante d'une volonté apolitique de propriétaires du périmètre d'étude de la zone Charles de Gaulle Ouest, qui sont inquiets pour leur cadre de vie. Nous sommes contre notre grès amené à avoir une action pour défendre notre bien et il s’agit bien là d’un d’un choix de société au sens de choix pour des idées de respect et de justice pour les hommes et ce qu’ils vivent, ce qui finalement est de la politique. Faire de la politique semble être pour vous, un choix partisan sans rechercher ce qui peut être juste. Vous êtes vous posé la question de ce qui pouvait se passer dans la vie d’une personne qui se trouve soudainement prise dans ce périmètre d’étude ? Sans doute non, parce que sinon en tant qu’humain (et qui plus est, politique, donc prenant en charge des choix de collectivité) vous seriez émus par l’inquiétude évidente des propriétaires de ce quartier, et à la recherche d’un dialogue et d’une compréhension juste pour le bien de tous.

Au contraire, à vous lire, vous décidez seul, que notre action est celle pour vous d’un adversaire politique, et donc que notre inquiétude n’est pas justifiée. Votre aveuglement et votre promptitude à réagir dans l’étroitesse de vos certitudes préfabriquées, ne vous honore pas dans vos responsabilités de choix de vie pour la communauté.



Nous propriétaires d’un quartier qui a été déclaré en zone d’étude exprimons notre inquiétude indépendamment des clans politiques et sommes uniquement en recherche de respect, d’écoute et équité pour le bien de tous, et cela de sans avoir besoin de savoir si nos justes interlocuteurs sont noirs, jaunes ou blancs.

cordialement

Benoît Moyen
un propriétaite de la zone d'étude.